Pascal Beausse à Toronto – 12 décembre 2012 [en]

La Justina M. Barnicke Gallery, en partenariat avec le Consulat général de France à Toronto, accueille à la Hart House le mercredi 12 décembre à 19 heures, le critique d’art et commissaire d’exposition Pascal Beausse. Ce dernier donnera une conférence publique sur « L’artiste comme écosophe ».

Get the flash player here : http://www.adobe.com/flashplayer

Pascal Beausse

Pascal Beausse a étudié l’histoire de l’art à l’Université François Rabelais à Tours et à l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris. Actuellement, responsable des collections photographiques du Centre national des arts plastiques (CNAP) à Paris, Pascal Beausse est également conférencier invité à la Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD) à Genève, et chercheur dans le programme Curatorial/Knowledge à l’école Goldsmiths de l’Université de Londres.

Pascal Beausse est le correspondant à Paris du magazine Flash Art depuis 1998. Membre du comité de rédaction de la revue Critique d’art, il est également un contributeur régulier pour plusieurs revues et magazines d’art tels que Art Press, Beaux Arts magazine, Blocnotes, Omnibus, Journal du Centre national de la photographie, W-Art et Kunstbulletin des BAP. Pascal Beausse a publié des essais, des articles, des interviews et des catalogues sur les travaux de Maria Thereza Alves, Jimmie Durham, Teresa Margolles, Allan Sekula, Bruno Serralongue et Wang Du…

Parmi ses récentes expositions figurent Images Transgenres (Magasin, Grenoble, 2003) ; Propaganda (Espace Paul Ricard, Paris, 2003) ; La Cabane (Palais de Tokyo, Paris, 2006) ; Welcome to Heterotopia ! (Echigo-Tsumari Art Triennial, Tokamachi, 2006) ; Same Same but Different (Tina B, Prague, 2006) ; Investigations (Maison Descartes, Amsterdam, 2007) ; Void Has No Exit (Creative Union Hiroshima, 2008) ; The Clearing (International Triennale of Contemporary Art, Prague, 2008) ; Hiroshima Art Document (Hiroshima, 2010) ; Numero Tres (La Virreina – Centre d’image, Barcelone, 2012)…

L’écosophie

L’écosophie est un courant de pensée écologiste selon lequel l’homme ne se situe pas au sommet de la hiérarchie du vivant. En réalisant leurs recherches avec des scientifiques et des militants, les écosophes affirment que les artistes peuvent développer un courant de pensée sur la vie, issu d’une combinaison de connaissances perceptibles et cognitives. L’écosophie – au sens où Félix Guattari conçoit l’articulation entre les trois écologies : l’écologie environnementale, l’écologie sociale et l’écologie mentale – s’intéresse aux processus visibles des formes de vie.

La visite de Pascal Beausse à Toronto a été organisée par le Consulat général de France à Toronto et la Justina M. Barnicke Gallery. Les programmes de la Justina M. Barnicke Gallery sont soutenus par le Conseil des Arts du Canada.

Photo : Courtesy Studio Harcourt

JPEG

Dernière modification : 13/12/2012

Haut de page