Conférence de François Migeot le 4 juin

JPEG JPEG


Intervention

Spécialiste de la poésie contemporaine latino-américaine et traducteur du poète vénézuélien José Antonio Ramos Sucre, François Migeot nous dévoilera les aspects de la poésie vénézuélienne contemporaine du XX° et XXI° siècle, dont il a traduit une anthologie chez Patiño (Suisse). Il nous présentera également des poètes vénézuéliens contemporains majeurs et nous plongera dans l’œuvre de Ramos-Sucre et de sa traduction.

José Antonio Ramos Sucre (1890-1930) est un poète, professeur et consul vénézuélien. Il est reconnu pour ses ouvrages poétiques, parmi lesquels Trizas de papel (1921), Sobre las huellas de Humboldt (1923), La torre de Timón (1925), Las formas del fuego (1929), El cielo de esmalte (1929). Cet homme torturé par une maladie nerveuse a développé une fascination pour l’obscur. Qualifiant le contexte artistique et intellectuel vénézuélien de médiocre et conformiste, Ramos Sucre innove le champ de la poésie vénézuélienne en faisant partie des fondateurs vénézuéliens de la poésie en prose.

Biographie

Enseignant-chercheur à l’université de Franche-Comté, François Migeot est spécialisé dans l’analyse du texte et de la didactique littéraire. Il a également traduit de nombreux poèmes latino américains. Son travail d’écrivain est centré sur la poésie, la prose poétique et la conjonction des expressions artistiques (sculpture, peinture, gravure, musique, mises en résonance avec des textes).

Il a publié une quinzaine de livres dont, ces dernières années : Orly-Sud (roman, l’Harmattan, 1998), Clair de page (poèmes, l’Envol, 1999), Entre les lames, lectures de Robbe-Grillet (P.U.F.C. Annales de l’Université de Franche-Comté, 1999), Chronique (nouvelle, l’Envol, 2000), Flux tendu (L’Atelier Contemporain n° 4, Hiver, 2001).

Lieu : Spanish Centre
46 Hayden Street
Toronto
Date : Jeudi 4 juin 2009 à 19h00
Langue : Espagnol
Entrée libre
L’événement sera suivi d’une réception

Dernière modification : 28/05/2009

Haut de page