Remise de la médaille du Mérite Agricole à M. Daniel Megly

Intervention du Consul Général de France, M. Jérôme Cauchard, à l’occasion de la remise de la médaille du Mérite Agricole à M. Daniel Megly
JPEG - 50.9 ko
Le Consul Général de France, M. Jérôme Cauchard et M. Daniel MEGLY

Monsieur Daniel Megly,
Cher Daniel Megly,
Mesdames et Messieurs,

C’est un très grand plaisir de vous accueillir à la Résidence pour honorer un grand professionnel.

Cher Daniel Megly,
C’est peu dire que vos années canadiennes vous ont transformé. Le parisien est devenu torontois. L’homme est devenu une institution. Daniel est devenu « Daniel et Daniel », sans que ce dédoublement de personnalité ne soit l’expression d’un déséquilibre quelconque. Ceux qui vous connaissent savent que vous avez conservé cet équilibre et cette maîtrise qui font partie de vos qualités.

Vous avez commencé votre vie professionnelle en travaillant dans la chaîne des hôtels Hilton, à Orly, Paris, Montréal, Vancouver, en passant par Londres et Amsterdam.
Le Canada s’est peu à peu imposé dans votre vie et après des allers-retours, vous vous êtes finalement installé à Toronto. Débute alors une grande aventure, l’aventure, réussie, du restaurant « Auberge Gavroche » où vous travaillez à la fin des années 70, à Toronto, et où vous faites la connaissance d’un autre Daniel, Daniel Clairet.
Une autre expérience vous attire alors et vous décidez de créer, avec lui, en 1980, une société de traiteur, « Daniel et Daniel Catering ». Au fil des années la renommée de cette compagnie s’accroit au point de devenir –je ménage votre modestie- un des traiteurs les plus réputés de Toronto, qui est tout de même, je le rappelle, la plus grande ville du Canada et où la compétition est rude.

Vous êtes donc réputé et c’est incontestablement une grande satisfaction. Mais cette reconnaissance s’accompagne aussi, je m’en réjouis pour vous, du fait d’être abondamment sollicité, ayant parfois près d’une quarantaine d’événements à assurer chaque jour, du matin jusqu’au soir, en été comme en hiver.

« Vous assurez » donc ces événements avec talent, innovation, créativité, tout en conservant une inspiration classique, respectueuse d’une grande tradition. Votre carte est à l’image de cette ville, variée et multiculturelle, avec une touche française à laquelle vous êtes attaché – il n’y a qu’à voir le choix des pâtisseries dans votre magasin – et pour laquelle la France vous est particulièrement reconnaissante.

Cher Daniel Megly,
Un de vos secrets, le seul que je compte révéler ce soir je vous rassure, réside dans un professionnalisme sans faille qui a fait et continue de faire les beaux jours, comme on dit en France, de ceux qui profitent de vos services, cette belle résidence en tête.

Permettez-moi aussi, à titre personnel, de souligner l’apport essentiel que « Daniel et Daniel » a apporté au succès du dernier 14 juillet. Les invités étaient d’ailleurs tellement contents qu’ils ne voulaient plus partir !
Je souhaite aussi saluer vos proches ici présents, ceux qui ont su comprendre votre passion, ceux qui vous ont épaulé – je pense en premier à votre épouse et à vos enfants – et ceux qui vous aiment malgré la distance – je pense en particulier à vos parents, à votre frère et à son épouse venus de Paris pour être avec nous aujourd’hui -.

Cher Daniel Megly,
C’est en vous exprimant toute sa reconnaissance que la France vous distingue aujourd’hui avec la remise de cette prestigieuse distinction française.

Daniel Megly, au nom du Ministre de l’Agriculture, je vous fais chevalier dans l’Ordre du Mérite Agricole.

Dernière modification : 25/09/2009

Haut de page