Mai 2010 : Yann Vargoz [en]

Yann Vargoz


DSC_0006 - JPEG
Le bien connu Lycée français de Toronto est depuis son installation en 1995, un établissement de qualité dans le paysage éducatif de la capitale ontarienne. L’une des principales raisons qui semble expliquer «  l’effectif continuellement croissant », est très probablement, les profils brillants et atypiques des professeurs qui font la richesse de l’équipe pédagogique de l’école.

Yann Vargoz est l’un d’entre eux et a gentiment accepté de revenir sur son parcours. Yann est professeur agrégé de mathématiques au Lycée Français de Toronto depuis la rentrée dernière mais un seul regard sur son CV suffit à comprendre que cet homme là, possède bien d’autres talents. Etudiant brillant, il est admis premier au concours d’entrée de la prestigieuse École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique de Paris. Bien loin de la craie et du tableau noir, il entend mener une carrière dans le domaine des mathématiques appliquées à la finance. Très tôt, le vent du large pousse Yann à faire ses bagages puisque, jeune diplômé, il part effectuer un Volontariat à l’Aide Technique au sein de l’INSEE en Guadeloupe. Ce premier séjour outre mer révèle des certitudes, Yann souhaite enseigner… Le Capes, en poche, sa carrière débute sous le climat ensoleillé du Sud de la France à Antibes puis à Nice. Comme tout jeune professeur, Yann connait bientôt les difficultés de l’enseignement dans la région parisienne, à Bondy. De cette année épuisante mais passionnante, face à des adolescents en perpétuelle demande d’attention, Yann se forge une autorité et affine son enseignement. Après un passage à la Réunion où il enseigne pendant un an, c’est à nouveau, la luxuriante et rebelle Guadeloupe qui le rappelle à elle. Il y passe cinq belles années en enseignant en collège et lycée mais aussi comme formateur au concours de l’agrégation interne, concours dont il fut lui-même major en 1999.

Son histoire personnelle le conduit dans le Maine quelques temps après, où Yann découvre avec bonheur, les grands espaces qu’offre cette région des Etats-Unis. Le cadre est idéal et tout l’invite à revenir à l’une de ses premières passions : la littérature. Yann consacre ces deux années à l’écriture et passe une licence de lettres classiques. Il sera d’ailleurs primé pour trois de ses nouvelles, en particulier « geste du conquistador », publiée dans la célèbre revue littéraire « le Matricule des Anges ». Entre les chiffres et les lettres, Yann avoue ne pas être tiraillé mais « son cœur est plutôt harmonieusement partagé ». C’est avec ce sens de l’harmonie, qu’il nourrit également une grande passion pour le théâtre et la danse.
En 2008, c’est tout naturellement que Yann arrive au Canada. Il occupe d’abord un poste d’enseignant à Glendon College (le collège bilingue de York University, où Yann Vargoz enseigne l’algèbre en Anglais aux étudiants de deuxième année), puis à l’école secondaire privée The Dragon Academy où il enseigne également en anglais. Puis c’est avec joie, qu’il intègre à la rentrée 2009 le Lycée français de Toronto, « a dream job in a dream school » conclue-t-il. Tout est dit !!

Quant à l’avenir ? « Il dure longtemps » emprunte-il à Louis Althusser. A ne pas en douter Yann Vargoz a déjà certainement d’autres projets dans la tête… il avoue d’ailleurs à demi mot, qu’un roman est actuellement en préparation mais chut… !!!

Important à savoir :

Le lycée français de Toronto propose des Camps d’Eté à chaque période de vacances scolaires et permet de prendre en charge tous les enfants jusqu’à 13 ans en leur offrant de nombreuses activités originales et éducatives.
Inscriptions et renseignement dès maintenant sur le site du Lycée Français de Toronto :
http://www.lft.ca/

Dernière modification : 15/09/2010

Haut de page