Juin 2011 : Christian Pagnoux [en]

Dr Christian Pagnoux : un spécialiste des vascularites à Toronto


ChristianPagnoux-350 - JPEG
Christian Pagnoux, médecin passionné, investi et inconditionnellement motivé, décrit son parcours comme une envie permanente d’évoluer, de progresser et d’aller à chaque fois un peu plus loin et un peu plus haut. Originaire de Tours, en Indre-et-Loire, il y effectue ses six premières années de médecine à la Faculté de Médecine - Université François Rabelais, puis en 1995 – après le concours de l’Internat, – il continue son cursus à Paris en parcourant les nombreux centres hospitaliers au cours de ses différents stages.

En 2000, il intègre le service de médecine interne du Pr Guillevin, créateur du groupe français d’étude des vascularites. Pour Christian Pagnoux, cette étape marque véritablement le début de son engagement et de sa volonté à faire connaitre ces maladies. Pour des non-initiés, difficile de comprendre ou d’imaginer le sens qui se cache derrière ce terme médical quelque peu obscur. Les vascularites sont des maladies auto-immunes qui se caractérisent par une inflammation des vaisseaux sanguins. Dès lors, le Dr Pagnoux y consacre sa thèse et participe à de nombreuses publications avec le groupe français d’études des vascularites dont la renommée n’est plus à faire sur la scène internationale. Le jeune médecin est donc, sans grande surprise, rapidement contacté par les Canadiens qui, inspirés par l’initiative française dans ce domaine, souhaitent inviter un spécialiste afin de mettre à profit son expérience et son expertise au Canada. Christian Pagnoux accepte sans hésiter, «  le timing était parfait et puis j’ai toujours regardé l’Amérique du Nord avec les yeux qui brillent ».

Dès son arrivée sur le territoire canadien en juin 2010, le Docteur Pagnoux intègre le service de Rhumatologie du Pr Simon Carette au Mount Sinaï Hospital à Toronto. Son idée est claire : créer au Canada un réseau d’expertise sur les vascularites afin d’optimiser la prise en charge des patients. Un an après, CanVasc (Canadian Vasculitis Netwok) est créé et des médecins référents ont été identifiés un peu partout au Canada.
La première conférence scientifique du réseau aura lieu le 10 juin prochain à Toronto réunissant déjà une cinquantaine de personnes. « Tout l’intérêt de ce réseau est d’abord de créer une prise de conscience autour de ces maladies mais surtout de former les médecins sur la prise en charge des patients à travers des programmes éducationnels ». Avec l’expérience du groupe français d’étude des vascularites, Christian Pagnoux est en mesure d’évaluer l’impact de ces campagnes et sait tout l’intérêt que représentent ces initiatives : « depuis la constitution de ces groupes il y a une vingtaine d’années, le délai de diagnostic s’est considérablement réduit et le pronostic des patients s’est amélioré de façon notable ». Au-delà du réseau, un travail de collaboration permanent est fait avec l’association de patients « Vasculitis Foundation Canada ». La présidente sera d’ailleurs présente à la conférence de juin afin d’exprimer les attentes de l’organisation par rapport à la création de ce réseau. « C’est véritablement important de garder un lien constant avec les associations de patients, ça booste !!! ».

Après à peine un an passé à Toronto, le Dr Pagnoux a déjà gagné une grande partie de son pari, il devrait théoriquement repartir en France au mois de juin 2012 mais qui sait s’il ne restera pas plus longtemps…

Quelle que soit sa décision, la recherche sur les vascularites ne restera pas orpheline, « je souhaite de toutes façons associer les deux pays et créer un réseau franco-canadien de recherche dans ce domaine. »

Pour plus d’informations :

PDF - 923.7 ko
Programme de la conférence / Conference Program
(PDF - 923.7 ko)


Format PDF
(Cette conférence étant réservée aux médecins et aux personnes du corps médical)

Canadian Vasculitis network (CanVasc) http://www.canvasc.ca

Vasculitis Foundation Canada http://www.vasculitis.ca

Dernière modification : 11/07/2013

Haut de page