TIFF 2013 – « Grosse fatigue » de Camille Henrot [en]

JPEG

« Grosse fatigue » de la jeune réalisatrice française Camille Henrot est présenté au Festival International du Film de Toronto, dans la sélection « Future Projections », en partenariat avec le MOCCA. L’œuvre vidéo a obtenu un Lion d’argent à la 55eme Biennale de Venise.

Synopsis

Raconter l’histoire de la création de l’univers, telle est le défi que Camille Henrot s’est donné avec Grosse Fatigue. Grosse en effet est la fatigue de celle qui, à l’image du titan Atlas, s’est elle-même condamnée à devoir porter tout le poids du monde sur ses seules épaules. Mais les sombres fardeaux solitaires ne sont-ils pas destinés, lorsqu’ils sont manipulés par un artiste, à devenir aussi légers, beaux et fragiles qu’une bulle de savon ? Tenir le monde dans le creux de sa main… flottant sans effort à la surface de la paume comme si, par l’entremise de discrets pouvoirs magiques, l’artiste avait réellement pu ressusciter du fond des âges la jeunesse de l’humanité, aube magistrale que l’on croyait trop lointaine pour pouvoir être encore aperçue mais captivant néanmoins toute notre attention aussi facilement qu’une lanterne magique le regard d’un enfant.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Festival International du Film de Toronto.

Dernière modification : 11/09/2013

Haut de page