« Innovation 2030 » : Grand concours mondial d’innovation [en]

Le Président de la République française a mis en place, le 18 avril 2013, la Commission Innovation 2030, présidée par Anne Lauvergeon, sous l’égide du ministre du redressement productif et de la ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique. Dans ce cadre, un concours mondial d’innovation a été mis en place, afin d’encourager les talents d’aujourd’hui, que ces talents soient en France ou à l’étranger. Le Gouvernement souhaite ainsi attirer les talents du monde entier pour qu’ils réalisent leurs projets en France.

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et en s’appuyant sur Bpifrance, l’Etat va affecter 300 millions d’euros pour cofinancer des projets innovants portant les 7 ambitions définies par la Commission.

Les 7 ambitions du concours

Les projets d’entreprise déposés dans le cadre du Concours mondial d’innovation devront impérativement s’inscrire dans l’une des 7 ambitions suivantes :

1. Le stockage de l’énergie
2. Le recyclage des métaux lourds
3. La valorisation des richesses marines
4. Les protéines végétales et la chimie du végétal
5. La médecine individualisée
6. La silver économie
7. La valorisation des données massive

Le calendrier du concours

La première phase, «  l’amorçage  », retiendra 100 projets et pourra financer chacun d’eux jusqu’à 200 000 euros pour les études préalables de faisabilité. La sélection prendra en compte le degré de réponse aux thématiques du concours, le degré de rupture en termes d’innovation, la faisabilité technique, les retombées économiques que pourrait apporter le projet, la capacité de l’auteur à mener son projet à terme.

Les dossiers de candidature, rédigés en français ou en anglais, sont à déposer en ligne avant le 31 mars 2014, sur le site dédié au concours (https://extranet.oseo.fr/PSIM-amorcage/ ). Une clôture intermédiaire sera effectuée le 30 janvier 2014.

La deuxième étape, celle de « la recherche », sera ouverte à partir du 1er septembre 2014. Des informations supplémentaires seront communiquées plus tard dans l’année. Cette deuxième étape permettra d’accompagner le développement d’une trentaine de projets prometteurs. Les projets retenus bénéficieront d’une somme pouvant atteindre 2 millions d’euros chacun.

La troisième étape, celle du « développement et de la commercialisation », ne démarrera qu’en 2016. Elle permettra de soutenir l’industrialisation d’un ou deux projets, parmi les plus innovants, dans chacune des 7 ambitions. Ils recevront jusqu’à 20 millions d’euros chacun.

Pour participer au concours

Ce concours est ouvert à des sociétés, petites ou grandes, françaises ou étrangères, souhaitant s’implanter en France.

Pour plus d’informations sur le concours mondial d’innovation ou pour déposer votre dossier de candidature, rendez-vous sur http://www.innovation2030.org/fr/

Dernière modification : 16/01/2014

Haut de page