Projection du documentaire de Jérôme Prieur sur Hélène Berr [en]

Le réalisateur français Jérôme Prieur présentera le 26 février à 19h à l’Alliance française de Toronto son documentaire, « Hélène Berr, une jeune fille dans Paris occupé ».

JPEG

Basé sur le journal d’Hélène Berr, ce documentaire retrace l’année 1942 et les lois antijuives de Vichy qui vont faire lentement basculer sa vie. Elle est déportée avec sa famille le 27 mars 1944, jour de son anniversaire, vers Auschwitz. Son journal restera soixante ans durant un trésor familial et sera publié en 2008.

Ce documentaire a reçu le Prix du Meilleur documentaire de télévision 2014 décerné par le Syndicat Français de la Critique de cinéma et des films de télévision.

Autour du film

Le 70e anniversaire de la libération des camps, de janvier à mai 2015, est l’occasion de se souvenir d’Hélène Berr, jeune parisienne arrêtée en 1944, déportée à Auschwitz, et morte à Bergen Belsen à l’âge de 24 ans en avril 1945.

Hélène Berr a tenu son journal entre avril 1942 et février 1944 pour "pouvoir plus tard montrer aux hommes ce qu’a été cette époque". Jérôme Prieur a trouvé le moyen émouvant de respecter la volonté d’une jeune femme courageuse en adaptant de façon bouleversante le Journal d’Hélène Berr paru en 2008, aujourd’hui traduit dans plus de 25 pays. Il réussit, avec des archives rares et des images inconnues, à restituer à la fois l’insouciance du quotidien d’Hélène et la tragédie qui se construit dans ce Paris occupé où elle sent avec acuité l’étau se resserrer. Il donne corps, matière et volume à un texte sublimé par la lecture de la comédienne Céline Sallette donnant une voix à la jeune fille.

Le film de Jérôme Prieur "Hélène Berr, une jeune fille dans Paris occupé" vient de paraître en DVD. Un an après sa diffusion sur France 2 et un grand succès d’audience avec plus de 900 000 spectateurs. Dans les suppléments inédits, retrouvez notamment les éclairages de l’historien Henry Rousso ; le témoignage de Mariette Job, nièce d’Hélène Berr et messagère infatigable de sa mémoire, qui a dit de ce film : "c’est un objet de mémoire qui assure une pérennité et représente aussi un outil pédagogique précieux auprès des jeunes."

A propos du réalisateur

Ecrivain et cinéaste, Jérôme Prieur a réalisé de nombreux films documentaires qui explorent l’histoire, l’archéologie, la littérature, les arts comme Le Réveil d’Apollon tourné au Louvre ou Vivement le cinéma sur la préhistoire des images animées. Outre les trois grandes séries sur les origines du christianisme Corpus christi (avec Gérard Mordillat), il a notamment réalisé plusieurs films autour de la période de l’Occupation, Le Mur de l’Atlantique, monument de la collaboration, René Char, nom de guerre Alexandre, A propos du procès Barbie, Dieppe 19 août 1942 ainsi que cette adaptation du journal d’Hélène Berr, Hélène Berr, une jeune fille dans Paris occupé qui vient de recevoir le Prix de la critique du meilleur documentaire 2014. Il est également l’auteur d’une dizaine d’essais, dont Séance de lanterne magique (Gallimard), Jésus contre Jésus (Points Seuil), Proust fantôme (Gallimard "Folio"), Rendez-vous dans une autre vie (Seuil) et l’an dernier d’un roman, Une femme dangereuse (Editions Le Passage).

Présenté en partenariat avec le Sarah and Chaim Neuberger Holocaust Education Centre, UJA Federation of Greater Toronto. Le documentaire sera présenté par l’historien Michael Marrus qui animera une discussion bilingue. Projection en français avec sous-titres anglais.

La projection se fera en présence de Jérôme Prieur et de l’historien Michael Marrus.

http://www.france2.fr/emissions/infrarouge/diffusions/10-12-2013_156652

Dernière modification : 25/08/2015

Haut de page